Amie lectrice, ami lecteur, je t’en ferai part au fur et à mesure du temps dont je disposerai.

En 2005, je donne un cours d’écussonnage de pommier au musée de la ferme de Sainte-Mère.

Hélas, je n’avais pas réussi auparavant à convaincre la directrice de l’époque—  » la demoiselle des villes »—que la nature ne nous obéit pas au moindre claquement de doigt.–Et heureusement d’ailleurs! –que pour de tels cours, il nous fallait créer sur place —j’en avais même fait le plan!—une pépinière de porte-greffe basse-tige en pommiers et cognassiers de Provence.

Et puis, rien!

Heureusement, je mettais habitué à une telle déconvenue!….

J’avais auparavant planté dans des bidons de 20 l récupérés 20 porte-greffes de MM106 en vue de greffer à l’écusson devant le public lors de notre participation à la foire de Lessay.

Je vais alors les emporter au musée.

Sitôt dit, sitôt fait comme le montrent les images.

Tout en expliquant

ce qu’est le greffage à l’écusson, son rôle….

Ce que sont le porte-greffe et l’écusson, j’écussonne quelques pommiers….Cependant, il manque quelque chose…..

montrer sur des A4 des photos expliquant l’évolution, l’année suivante, des écussons ainsi que les soins à leur apporter….des photos comme celles-ci.

10 / 20

 

 

À développer!

Pendant notre bourse aux greffons 2004 de Saint-Fromond, 3 visiteurs s’apprêtent à greffer chacun 3 pommiers basse-tige, tout en suivant mes conseils. Je leur fournis les MM106 et les greffons de leur choix. Pour 9 €. Ils n’auront plus qu’à planter leurs arbres chez eux.

Voilà ce que nous devrions faire pendant nos bourses aux greffons !

Que chaque participant se mette à tailler! C’est toujours comme ça qu’on apprend le mieux!

Nous avons ainsi fait en 2018 à Saint-Clair, là où un tiers des gens s’y sont mis.

Voici le pommier gobelet à tailler.

J’explique et ils s’y mettent!

L’union fait la force !

L’un des participants taille le haut du pommier.

Même qu’un jeune participe !

Un autre coupe une charpentière.

Un 3ème s’occupe de la cicatrisation.

Bien entendu, ça pose le problème de risque d’accident et d’assurance dans ce cas…..

 

À développer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires