Chaque année, chez lui, à Saint Sauveur, Gilbert fait son cidre comme  » âotefeis », avec l’aide de quelques amis.

Voyons les différentes étapes!

Les pommes sont transportées vers le cellier par paniers entiers.

Elles sont vidées dans le moulin

afin d’être broyées. Cela permettra au jus de mieux s’écouler.

Puis les pommes broyées sont placées par couches dans le pressoir.

Le mouton est placé au-dessus des planches et des biloquets.

On presse lentement…Gilbert vérifie le taux de sucre du jus.

Le jus s’écoule lentement.

Et enfin!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires