Alors qu’instituteur devenu remplaçant, je découvre par hasard une trentaine de livrets intitulés » croqueurs de pommes » …et je tombe sous le charme, moi qui avais planté une vingtaine d’arbres fruitiers ( pommiers, poiriers, cerisiers et pruniers ) alors que je n’y connaissais rien à l’arboriculture fruitière. Le soir même, j’adhère à cette association et reçois une semaine plus tard un courrier de Mr Tinture, président-fondateur des  » croqueurs de pommes de Normandie » souhaitant que je le rejoigne au sein de sa section normande…Ce que je fais avec plaisir…Et, c’est à ce moment-là que je vais côtoyer nos deux grands pomologues manchois: Eugène Tinture et Gilbert Martin. Afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli, enfin momentanément, je leur consacrerai une partie du blog que je rêve, un jour, de créer.

Deux ans plus tard, je décide, malgré de nombreuses difficultés, de créer la section  » les croqueurs de pommes de la Manche ».

J’avais de mon côté un atout considérable: Mr Tinture qui entre temps avait abandonné sa présidence.

Cette section de la Manche, je vais la présider de 2001 à 2007, date de ma démission.

PRÉSIDENT des CROQUEURS de POMMES de la MANCHE.

Pendant ces 7 années:

À peine créée notre association que j’obtiens, avec bail de 50 ans signé avec Bernard Festoc, maire de ma commune, un terrain de deux ha afin d’y sauvegarder quelques centaines de variétés anciennes de pommes à couteau et cidre, poires, prunes, cerises, etc.

Avec l’aide de quelques bénévoles, je plante des centaines de porte-greffes vite greffés en variétés rares de poires, pommes, prunes, etc, que je récupère par ci, par là.

Hélas, débordé par toute une multitude de contraintes, ne pensant pas non plus que je pourrai les mettre un jour sur un blog, j’ai pris ou fait prendre très peu de photos. En voici cependant quelques-unes.

Mes réalisations seront si nombreuses et variées que je vais maintenant les répartir en plusieurs groupes :

—Les vergers croqueurs.

—Les articles de journaux.

—Les expositions pomologiques.

—Les panneaux pédagogiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires