Fils de ‘’petits paysans’’, né après-guerre, à quelques km du Mont St Michel, je suis un homme ‘’de la NATURE’’.

Lorsque que nouveau directeur d’école à La Meauffe—centre Manche–je me suis présenté à mes collègues, leur disant ainsi : ‘’ Mon 1er souhait : on se tutoie et on s’appelle par notre prénom !

 Mon 2ème souhait : Une bonne ambiance entre nous ! Les enfants en seront les premiers à en profiter ! Je ferai de mon mieux dans cette voie. Mais n’oubliez jamais qu’en tant que directeur j’aurai des règles à respecter de la part de notre inspection académique , de notre municipalité, de l’association des parents d’élèves. ‘’

L’avenir montrera que pendant 6 ans de direction, et mes collèges, et l’association de parents et le conseil municipal œuvreront pour le bien de nos élèves ! Quant au ministre de l’éducation de l’époque—moi qui étais plutôt de ‘’son bord’—il m’a tellement écœuré que je suis devenu ‘’ instituteur remplaçant’’

Et moi, mes gênes —enfin, c’est ce que je suppose—de viking + de breton + de normand—me poussent à la réalité suivante :

Plus on me met de bâtons dans les roues, plus je renais ! À tel point que je me suis souvent demandé : Suis-je normal ?’’

Et dès lors, amie lectrice, ami lecteur, ce fut ma chance !

Lors de l’un de mes remplacements, je tombe sur une vingtaine de bulletins intitulés ‘’ Les croqueurs de pommes.’’ Plus je feuillette, plus je tombe sous le charme !

Et le p’tit instit de campagne continue de foncer ! Dans l’indifférence de notre conseil d’administration, je propose d’offrir

L’une des façons d’entretenir une bonne ambiance, c’est d’offrir aux participants un bon repas et le samedi et le dimanche midis. Merci à toi Karl et à ton épouse de les avoir si bien préparés !

À ce jour , à l’âge de 70 ans, je suis un instituteur retraité, passionné de pédagogie depuis 50 ans et de pomologie depuis 25 ans.

Merci à nos ancêtres qui ont créé des routes que nous empruntons chaque jour, qui nous ont permis d’avoir l’eau courante dès que nous ouvrons un robinet, qui ont fait que nous y voyons clair lorsque nous appuyons sur un interrupteur…Etc, etc.

Si nous jouissons à chaque instant de tous ces bienfaits, je me dois de faire de même avec les générations suivantes.

J’ai de multiples compétences acquises en quelques 70 ans. Aussi aimerai-je qu’elles en profitent !

D’où ce blog par l’intermédiaire duquel nous pourrons tous partager gratuitement nos connaissances !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires